Gandl opte pour le robot
palettiseur de BEUMER

Un empilage en douceur, rapide, de grande qualité

Gandl Natursteine GmbH, dont le siège social est situé à Inning près du lac Ammer (Ammersee), est l'une des sociétés bavaroises les plus renommées dans le domaine de la vente et du traitement de pierres naturelles. Afin de proposer les graviers de couleurs en sacs et non plus seulement en vrac, Gandl a opté pour un robot à bras articulé, le BEUMER robotpac® ; celui-ci assure l'empilage des sacs pleins sur des palettes, de manière rapide, précise et en douceur. Gandl obtient ainsi un emballage nettement plus efficace qui lui permet de livrer beaucoup plus rapidement ses clients.

La passion de la pierre naturelle se ressent partout au sein de la société Gandl Natursteine - au niveau de la conception des aménagements de jardin, de la gamme des produits et, bien sûr, de l'équipe impliquée qui entoure le fondateur de l'entreprise, Rainer Gandl. Il n'y a pas deux pierres semblables, elles sont toutes de couleur, de veinure et de qualité différente. Le calcaire, le basalte, le granit, l'ardoise, les blocs erratiques, les stèles ou les dallages pour terrasse sont des produits utilisés à l'extérieur ; les plans de travail, carrelages et marches d'escaliers sont dédiés à l'usage intérieur. Gandl fait venir ses matériaux du monde entier. Rainer Gandl raconte : "Jusqu'à présent, les pierres de couleur ne pouvaient être livrées qu'en vrac. Nous voulions maintenant les conditionner et avions besoin pour cela d'une nouvelle ligne complète d'emballage sur notre site de Kaisheim, dans le district de Donau Ries."

Les pierres naturelles sont livrées en grande quantité. Des chargeuses les versent dans des silos où elles sont préparées à leur utilisation. Elles sont automatiquement débarrassées des impuretés au moyen de jets d'eau. Les pierres encore brutes sont ensuite travaillées pour obtenir la forme, la taille et la surface désirées, avant d'être triées par une installation de tamisage. Une installation de manutention mène ensuite les pierres à l'installation d'emballage. Elles sont alors mises dans des sacs en plastique qui sont ensuite soudés.

Une solution de palettisation peu encombrante, fiable

Rainer Gandl poursuit : "Pour palettiser les sacs automatiquement, de manière fiable, efficace et surtout rapide, nous avions besoin d'une solution peu encombrante". L'entrepreneur général suggéra de s'adresser à BEUMER, Beckum. C'est le spécialiste en intralogistique qui livra le BEUMER robotpac® 600. "Ce robot à bras articulé palettise les sacs en douceur, il est très fiable et fournit des résultats de grande qualité" assure Peter Schmidt, Directeur régional des ventes pour BEUMER dans le sud de l'Allemagne. Le BEUMER robotpac® palettise jusqu'à 200 sacs par heure. "Au besoin, nous pouvons augmenter la cadence et atteindre 400 sacs par heure" confirme P. Schmidt. "Il est en effet possible de saisir et de déplacer simultanément plusieurs paquets, selon leurs tailles et le canevas."

La grande flexibilité du BEUMER robotpac® permet de maîtriser de manière fiable et rentable des processus très complexes, à paramètres variables. "Il est, de plus, très résistant. Cela permet un fonctionnement sûr, même en des conditions extrêmes" explique P. Schmidt. Les unités de commande fonctionnent de manière fiable, elles sont peu gourmandes en énergie et très silencieuses. Une fois pourvu d'un axe de translation supplémentaire et d'un moteur intégré et relié au système de commande, il peut être déplacé librement sur un rail.

Peter Schmidt ajoute : "Le calculateur de trajet sur quatre axes est facile d'emploi et aisément adaptable à toute modification des conditions de production. Il n'est pas nécessaire que son opérateur dispose de connaissances particulières en robotique". Le robot palettiseur est équipé d'un programme multiple, pour tous les canevas. Il suffit d'appuyer sur un bouton pour adapter le BEUMER robotpac® aux changements de dimensions et de produits.

Prise en douceur, palettisation efficace

Selon les applications, BEUMER dispose de divers modules de préhension permettant de manipuler les charges de manière individuelle et efficace. La fourche de préhension, le préhenseur à ventouse ou le préhenseur parallèle, par exemple. Il est possible à tout moment de les échanger. P. Schmidt explique : "Nous avons construit un outil multi-usage spécial permettant de manipuler les sacs de Gandl de façon particulièrement précautionneuse et de les déposer de façon aussi précise que possible". Il se compose d'une fourche de préhension pour sacs et d'un préhenseur de palette. Rainer Gandl se réjouit : "Nous économisons ainsi énormément de place et d'argent". Cet outil multi-usage évite en effet l'utilisation d'un dépileur. P. Schmidt ajoute : "L'aspect de la pile est en outre nettement meilleur qu'avec le préhenseur à doigts, prévu à l'origine pour cette application".

Il est possible de déposer jusqu'à dix palettes dans le dépôt de palettes vides. Le BEUMER robotpac® se place au dessus de la pile, ouvre le dispositif préhenseur de palette, saisit une palette, la fait passer au dessus d'un transporteur à rouleaux et l'y dépose. Un transporteur à rouleaux de reprise transporte les sacs jusqu'au palettiseur. D'une accélération rapide, le menant juste avant sa destination, le BEUMER robotpac® se déplace silencieusement jusqu'à la position de reprise des sacs. Les fourches passent sous le sac et un conformateur de sac protège ce dernier durant son transport. D'un mouvement vertical, le robot se dirige vers la palette. "Le seul mouvement à effectuer est un mouvement vertical, ce qui nous permet de garantir un processus de dépose très précis" explique P. Schmidt. Les fourches s'ouvrent et le racleur pousse le sac hors de la fourche. Le système de préhension s'éloigne de la palette à la verticale et se dirige à haute vitesse vers le transporteur à rouleaux. Le cycle peut alors recommencer.

Une pile de parfaite apparence

Un système à ultrasons mesure exactement la hauteur de pile. Ceci permet de calculer la position de dépose exacte du produit et de l'y déposer de façon précise et en douceur. Cela garantit une configuration optimale de la pile. "Ce n'est pas seulement un signe de qualité cher à Gandl, cela assure également une grande stabilité durant le transport et le stockage.

Ce procédé permet en outre une intégration parfaite dans le processus d'emballage en aval", assure P. Schmidt. Chez Gandl, celui-ci est assuré par la banderoleuse BEUMER stretchpac® R. Elle fonctionne selon le principe de la palette tournante : La palette tourne pendant que s'effectuent automatiquement la mise en place et la coupe du film étirable, de même que la fixation de ses extrémités. Une coiffe placée sur la partie supérieure de la pile apporte une protection supplémentaire. Rainer Gandl est heureux de constater : "Nous produisons environ 36 palettes par jour. Cela nous permet de livrer nos clients nettement plus rapidement."