Communiqués
de presse

Un approvisionnement parfait dans toute l'Europe
Beckum, 05. September 2019

BEUMER Group équipe le nouveau centre logistique européen d'Inter Cars en technique de manutention et de tri et assure une manutention parfaite des produits sur site:

BEUMER Group a installé la totalité de la technique de tri, de préparation des commandes et de manutention dans le nouveau centre logistique européen du vendeur de pièces détachées automobiles Inter Cars S. A. près de Varsovie. Il s'y ajoute un système de commande d'entrepôt (WCS) qui pilote le débit des produits dans son intégralité. Cela permet à Inter Cars d'optimiser son débit et de réduire ses coûts, car les pièces de rechange arrivent bien plus vite dans les ateliers et chez les clients à travers toute l'Europe. Pour ce projet, le fournisseur de systèmes met à disposition, en outre, des collaborateurs de BEUMER Group durablement sur site dans le cadre de son service résidentiel. Ils endossent la responsabilité de la disponibilité et de la maintenance des installations et systèmes.

« Avec Inter Cars, nous avons pu conclure avec succès un des projets les plus importants pour nous en Pologne », résume Sandra Lückmann, Business Development Manager chez BEUMER Group à Beckum, en Allemagne, et responsable du traitement réussi de cette commande. Sa particularité ? « En tant qu'intégrateur système, nous avons configuré et installé l'intégralité de la technique de manutention, de préparation de commandes et de tri, y compris notre WCS qui pilote la réception des marchandises, l'assurance qualité, la zone de préparation des commandes, la zone d'emballage et la sortie de marchandises. »

Distributeur de pièces de rechange avec potentiel

En Europe centrale et de l'Est, Inter Cars fait partie des plus grands vendeurs de pièces détachées pour les voitures privées, les camionnettes et les poids lourds. L'entreprise dispose de plusieurs centaines de filiales et succursales - outre le siège en Pologne, également dans la région baltique et dans les Balkans. Il s'y ajoute un réseau national de quelque mille garages. Jusqu'à présent, le centre logistique, situé à Czosnów en Pologne, livrait de petits centres de distribution en Europe qui approvisionnaient pour leur part les garages et les clients. Cette organisation n'était toutefois pas adaptée au nombre croissant de pièces entreposées et à expédier. C'est la raison pour laquelle les responsables d'Inter Cars ont décidé de construire un nouveau centre logistique européen automatisé à Zakroczym, à une trentaine de kilomètres de Varsovie. Le choix s'est porté sur ILS, le prestataire de services logistique interne, en tant qu'entrepreneur général, « et c'est ainsi que nous sommes entrés en jeu en tant que fournisseur système de solutions intralogistiques », explique Sandra Lückmann. « Fin 2013, ILS a contacté notre succursale polonaise. À l'époque, le projet s'en trouvait encore à la phase de conception. La seule chose qui était claire était le nombre de pièces devant être triées en un laps de temps donné. »

Jusqu'à sept millions de pièces

En janvier 2015, BEUMER Group reçut la commande: les installations commencèrent en septembre 2015, le processus de démarrage débuta le même mois de l'année suivante et la finalisation eut lieu en décembre. Inter Cars ferma l'ancien centre logistique fin 2016, le nouveau centre logistique fut totalement opérationnel en mai 2017. « Actuellement, nous stockons ici sept millions de pièces comme des bougies d'allumage, des disques de frein, des courroies trapézoïdales, des batteries mais aussi des éléments plus volumineux tels que des pots d'échappement ou des capots moteurs, vraiment tout ce qui a trait à la voiture », décrit S. Lückmann. Le complexe se compose de quatre halls dont le plus grand mesure quasiment 40 000 m² avec une hauteur d'environ dix mètres. Ce hall est équipé d'un système de rayonnage à quatre étages. Les autres halls ont une surface respective de quelque 5 000 m². Il s'y trouvent par exemple des pneumatiques ou des produits dangereux, tels que les huiles et les peintures, qui doivent être stockés séparément pour des raisons de protection anti-incendie.

Les produits sont répartis dans des groupes variés en fonction de la taille et du poids, de manière comparable à la confection vestimentaire, en S, M, XL et XXL. « Pour gagner du temps lors de la préparation des commandes, cette répartition est effectuée en deux étapes », spécifie S.Lückmann. Pour ce faire, un collaborateur prend un nombre défini de bacs, les empile sur un chariot et roule avec dans les allées de rayonnage. Il collecte tous les composants que son lecteur manuel lui affiche. Il sort dans ce cadre les pièces S et M du rayon pour le lot respectif, compose ainsi plusieurs commandes en une préparation. Ensuite, il dépose les bacs sur l'installation de manutention de bacs qui les transporte automatiquement au trieur pour poste d'emballage. « Notre WCS distribue les bacs qui arrivent en fonction de leur contenu respectivement sur l'une des trois zones d'injection », détaille S. Lückmann. L'installation de manutention les transporte aux postes de travail auxquels les collaborateurs sortent les marchandises des bacs.Ils identifient chaque marchandise au moyen d'une caméra matricielle et la posent sur le trieur. L'installation de manutention ramène les bacs vides à la zone d'alimentation. « Nous avons fourni notre BEUMER BS 7 Belt Tray Sorter pour ce tri », explique S. Lückmann. Cette installation traite sans tri préalable environ 14 000 pièces par heure, débit qui peut monter à 27 500 pièces avec tri préalable.

Les sorties assurent un tri en douceur des produits

Le transfert d'énergie et de données sur le trieur BEUMER BS 7 est effectué sans contact. Cela évite les pertes mécaniques par friction et réduit ainsi également l'usure. Ce trieur contient 50 % de composants en moins que d'autres trieurs à courroie transversale, ce qui réduit le travail de maintenance de quelque 80 % par rapport aux modèles conventionnels. De plus, cela diminue l'énergie nécessaire lors de la fabrication et pendant le fonctionnement. L'écart entre les éléments de transport est réduit à un minimum sur les installations de BEUMER Group. L'utilisation des Belt Trays permet d'avoir recours à des sorties plus étroites, plus proches les unes des autres. Ainsi, le trieur monopolise bien moins d'espace dans le hall. « La vraie particularité de notre trieur BS 7, ce sont ses 361 sorties spécialement mises au point, qui manipulent les pièces détachées pourtant très différentes avec la plus grande précaution », précise S. Lückmann. Car tout doit être trié et éjecté de telle manière qu'aucun emballage ne soit détruit. Les sorties sont divisées en deux parties à cet effet.Si la pièce de rechange présente un poids jusqu'à 1,4 kg, le WCS la classifie comme « légère », jusqu'à six kilogrammes comme « lourde ». Pour cela, les pièces sont amenées au salarié en charge de la commande de façon à ce qu'il pose les produits lourds avant les produits légers dans le bac ou le carton lors de la compilation de la commande.

« Pour les produits XL provenant de l'entrepôt principal, la procédure est différente », poursuit S. Lückmann. « Ceux-ci sont si grands qu'une seule pièce détachée peut prendre place dans un bac ou un carton ». C'est pourquoi ils sont menés directement dans la zone de consolidation via l'installation de manutention des bacs. Cela concerne également les produits provenant d'autres halls comme les pneus ou les produits dangereux. Ils sont rassemblés et pesés avec les produits issus du poste d'emballage dans des bacs ou des cartons pour les unités d'expédition compilées pour les commandes, comparés avec le poids cible, fermés, étiquetés et cerclés. L'installation de manutention des bacs les amène au trieur de sortie des marchandises en aval qui peut distribuer les commandes consolidées sur 50 destinations avec un débit de 2 500 bacs par heure en fonction du lieu de destination dans la zone d'exécution.

Et qu'en est-il si les pièces détachées ne fonctionnent pas chez le destinataire ou s'il, pour quelque raison que ce soit, n'en a finalement pas besoin ? « Celles-ci reviennent dans le centre logistique de Zakroczym », explique S. Lückmann. Les salariés y contrôlent les retours : la pièce est-elle endommagée, n'était-elle pas souhaitée ou mal choisie ? Si elle est encore dans un état irréprochable, elle retourne dans le stock. Lors de tous ces processus, le WCS gère l'intégralité du débit des produits pour l'ensemble du centre de distribution, de la réception des marchandises à la sortie. Les commandes proviennent du système de gestion d'entrepôt de l'exploitant.

Service résidentiel : BEUMER Group endosse la responsabilité

Mais le projet ne s'achève pas là pour BEUMER Group. Pour pouvoir totalement se concentrer sur son activité principale, ILS a décidé de faire appel au service résidentiel, un élément clé dans le cadre de la vaste assistance au client que BEUMER propose.  « Avec cette prestation de service, nos collaborateurs sont 24 heures sur 24 sur site et assument la responsabilité de la disponibilité des installations et systèmes », explique Jaroslaw Gorczynski, General Technical Director en Pologne. « Car les processus doivent être coordonnés de manière optimale sur le temps de fonctionnement complet pour tourner sans heurt ». L'équipe dispose de leur propre salle de contrôle et leur postes de travail ont déjà été organisés dans la phase de configuration de telle manière qu'ils puissent parvenir aussi vite que possible dans les zones potentiellement critiques.

Les collaborateurs de BEUMER Group s'occupent entre autres de la maintenance préventive. « Nous évitons ainsi les arrêts imprévus de machines, très coûteux pour nos clients « Nous évitons ainsi les arrêts imprévus de machines, très coûteux pour nos clients », explique J. Gorczynski. L'équipe effectue l'inspection et l'entretien des installations à intervalles déterminés. Ils contrôlent, en outre, les dispositifs de protection ainsi que les composants électrotechniques et la technologie d'automatisation. Le cas échéant, ils procèdent aux réparations nécessaires en cas de défaillances imprévisibles des composants. L'équipe contrôle les installations techniques et effectue régulièrement l'entretien aux périodicités convenues. Le contrat avec BEUMER Group court sur cinq ans, jusqu'en 2022.

Flexibilité de l'installation assurée

« Avec nos installations et systèmes, nous avons rempli l'intégralité des objectifs définis par le client. Le système jouit d'une disponibilité élevée, fonctionne de façon très précise avec une grande capacité et peut être adapté à tout moment aux différentes exigences de l'exploitant. Cela concerne aussi notre WCS à conception modulaire », décrit S. Lückmann. L'exploitant a été très satisfait de la collaboration : « Nous avons été en mesure de satisfaire tous ses souhaits. La livraison, le montage et la mise en service ont été réalisés exactement selon l'agenda. » À l'heure actuelle, les deux entreprises sont en pourparlers pour des extensions des installations.

 ...
"Nous accompagnons nos clients dans leur croissance."
Beckum, 19. June 2019

Interview avec Thomas Wiesmann, Directeur de la division Systèmes logistiques de BEUMER Group

BEUMER Group a présenté son nouveau BG Sorter issu du domaine technique de tri et de distribution au salon LogiMAT de Stuttgart. L'installation de haute capacité permet un traitement précis et contrôlé d'articles très différents. La gamme de produits de l'intégrateur système inclut également un système de commande d'entrepôt efficace pour un flux d'articles optimal. Dans cette interview, Thomas Wiesmann explique de quelle façon les utilisateurs peuvent bénéficier de ces compétences et les tendances auxquelles ils doivent s'attendre. Il est le directeur de la division Systèmes logistiques de BEUMER Group.

Monsieur Wiesmann, vous avez exposé au salon LogiMAT le tout nouveau trieur BG Sorter que BEUMER Group a présenté pour la première fois en 2018. Comment le système de tri à haute cadence est-il arrivé sur le marché ?

Wiesmann : Très bien. Nous avons déjà pu réaliser des projets captivants depuis son lancement sur le marché. Celui du nouveau centre de distribution de la poste autrichienne à Wernberg en Carinthie, par exemple. Quelque 30 000 colis y sont triés chaque jour. Notre trieur BG Sorter est la pièce maîtresse de l'installation. Dans cette branche, la disponibilité, la fiabilité et surtout la rapidité sont un bien très précieux, au premier rang des exigences clients. La Österreichische Post sera le seul en Autriche à distribuer les colis six jours par semaine, du lundi au samedi. Le trieur BG Sorter est à la fois performant, efficace et peu bruyant – pour le bien-être des employés.

Quelles sont les caractéristiques de ce trieur à haut rendement et quels en sont les avantages pour les utilisateurs ?

Wiesmann : Avec notre trieur BG Sorter, les clients bénéficient d'un tri très précis et contrôlé avec un maximum de flexibilité. Cela signifie que les installations des clients peuvent être équipées de trieurs à plateaux basculants ou à courroie transversale. La nouvelle famille de trieurs offre ainsi la bonne solution pour chaque type d'article. Le trieur BG Sorter CB ("cross belt") représente une solution fiable permettant de trier des produits très différents comme les paquets ou les sacs. Le design à courroie transversale pleine largeur (en anglais : "Full-Cross-Belt-Design") des transporteurs permet de disposer de la plus grande largeur de courroie possible. Le client jouit d'un avantage indéniable : la taille du trieur reste la même, mais la surface de courroie disponible augmente considérablement. Les produits risquent moins de rester bloqués entre les courroies. La version à plateaux basculants dispose également de certains avantages. Nous avons conçu les plateaux basculants de manière à ce qu'aucun article ne puisse se coincer entre les plateaux. L'espace entre les plateaux est recouvert par la surface pleine de ces derniers (appelée "Closed Deck").Cette fonction réduit les temps d'arrêt et évite d'éventuels dommages, tant sur le trieur que sur la marchandise. L'utilisateur du système bénéficie d'une plus grande flexibilité dans le traitement d'articles de tailles différentes. La version à plateaux basculants peut transporter des articles pesant jusqu'à 60 kg. Le système de commande des produits de cette série peut être équipé du OptiDrive éprouvé, sur la base de servomoteurs, ou d'un moteur linéaire synchrone sans contact. Tous deux réduisent les besoins en énergie et les émissions de CO2 par rapport aux produits concurrents.

Avec cette installation, vous avez allié le meilleur de la technologie Crisplant avec le meilleur de la technologie BEUMER. Pouvez-vous nous donner plus d'informations ?

Wiesmann : Tant Crisplant, qui a désormais comme raison sociale BEUMER Group A/S, que nous avons acquis au fil des décennies un grand savoir-faire dans le développement de systèmes de tri de haute qualité. Depuis son acquisition en 2009, nous avons été en mesure d'élargir notre portefeuille, de tirer profit des effets de synergie et d'accroître encore nos atouts technologiques. Notre trieur BG Sorter est la combinaison de propriétés visionnaires qui posent de très hauts jalons pour un traitement précis et économique du plus large éventail de produits possibles. Grâce à ce système de type évolutif nous sommes en mesure d'accompagner nos clients dans leur croissance et les changements du marché.

Quelles sont les exigences actuelles des entreprises de vente en ligne en matière de technologie de tri et comment ont-elles évolué au cours des dernières années ?

Wiesmann : La pression exercée par la concurrence sur les entreprises des services postaux et des entreprises de messagerie et de transport express cesse de croître. Ils doivent non seulement réduire leurs coûts, mais également agir dans le respect de l'environnement et suivre les tendances du marché. En général, le traitement des flux de matières devient de plus en plus complexe, les systèmes intralogistiques doivent ainsi pouvoir maîtriser des tâches toujours plus flexibles et être adaptés à des situations changeantes. Pour assurer une livraison rapide chez le client, les processus doivent être hautement efficaces. Les entreprises de vente par correspondance proposent de plus en plus de produits qui étaient auparavant difficiles à transporter de façon automatique en raison de leurs dimensions. Afin de répondre aux exigences accrues en matière de performance, il faut davantage d'automatisation. En outre, le nombre de systèmes de tri et de distribution nécessaires augmente, car de plus en plus de petits centres de distribution sont construits à proximité des clients afin de pouvoir les approvisionner encore plus rapidement.

En tant qu'intégrateur système, vous proposez un système de commande d'entrepôt (WCS) flexible et modulaire pour contrôler en temps réel les flux d'articles complets dans les centres de distribution, de l'entrée de marchandises à leur sortie. Qu'est-ce qui distingue cette solution ?

Wiesmann : Notre système WCS relie et contrôle les flux d'articles de l'assurance qualité, en passant par le prélèvement des articles, et la préparation de commandes, jusqu'à la sortie d'articles de manière centralisée et en fonction de la charge de travail respective. L'efficacité de ce système est attestée, par exemple, par le nouveau centre logistique européen du distributeur de pièces détachées polonais Inter Cars, situé près de Varsovie. Ce système contrôle l'installation d'emballage et de tri des marchandises sortantes ainsi que le système pick-by-light au niveau de la réception de la marchandise, coordonne la mise à disposition et l'application automatiques des étiquettes nécessaires à l'expédition des marchandises et gère l'acheminement des articles individuels sur les lignes de transport. Cette planification des trajets optimise les performances du système et contrôle la distribution de différents types de pièces de rechange.

Nous proposons également notre système BG Fusion aux exploitants en tant que module supplémentaire. Cette visualisation fournit à l'opérateur une interface utilisateur compatible avec le format Web pour la configuration, la surveillance et le reporting. Il affiche les données de l'installation telles que les alarmes de manière uniforme et centralisée et affiche les messages d'état et d'erreur ainsi que toutes les données importantes. L'état de l'ensemble de l'installation peut être surveillé via l'interface avec la commande de la machine. BG Fusion combine les données de la machine et les données de base de l'ordre afin que l'employé responsable puisse suivre l'état actuel du travail en temps réel.

Pourquoi ces systèmes logiciels deviennent-ils de plus en plus importants et quels en sont les avantages concrets pour l'utilisateur ?

Wiesmann : Ils constituent le lien entre l'Enterprise Resource Planning (ERP) ou le système de gestion d'entrepôts (WMS) du client et l'équipement complet de flux de matières. Ils veillent à ce que les articles arrivent au bon endroit et au bon moment dans le centre de distribution. Les exploitants peuvent coordonner leurs processus de manière optimale, augmenter leur capacité et réduire les coûts. Grâce à notre savoir-faire en matière de technologie de tri, nous savons parfaitement comment installer ces systèmes chez l'utilisateur, afin qu'il en tire le meilleur profit.

Sur quoi vous êtes-vous concentré lors du développement du logiciel WCS ?

Wiesmann : Contrairement à de nombreux concurrents, notre objectif n'est pas d'adapter les processus du client au WCS. Grâce à sa conception modulaire, nous adaptons plutôt le système aux besoins respectifs du client en fonction de chaque projet.

Perspectives d'avenir : Quels défis voyez-vous pour la logistique et comment les fournisseurs doivent-ils développer leurs compétences informatiques ?

Wiesmann : Le commerce en ligne ne cesse de se développer. Nous comptons toujours sur une croissance annuelle à deux chiffres dans ce domaine. Le succès futur des entreprises de vente par correspondance et des prestataires de services logistiques dépendra encore plus de la performance de leurs centres de distribution afin de s'imposer face à la concurrence dans ce domaine. Afin d'augmenter les performances, la transformation numérique est inévitable.

Qu'est-ce que cela signifie concrètement pour nous fournisseurs ? Pour être en mesure de faire face à l'avenir, nous devons compléter notre savoir-faire en matière de machines et d'installations, y compris les logiciels et les systèmes de commande nécessaires, par des innovations numériques. La compétence en ingénierie mécanique est disponible. Ici, en Allemagne, nous avons de nombreux "Hidden champions", dont les produits et systèmes comptent parmi les leaders mondiaux. Je pense que, pour notre entreprise, il est plus confortable d'adapter les technologies de la numérisation. C'est dans ce but que nous avons fondé BEAM GmbH à Berlin. Il s'agit ici d'une société autonome de type "Company-Builder", avec laquelle nous tentons de solutionner des problèmes spéciaux dans la logistique en collaboration avec des équipes de fondateurs d'entreprises. Nous avons l'intention de créer trois start-ups par an et de les réunir dans une société indépendante, sous le jalon de la BEAM.

 ...
2 von286 Dateien werden angezeigt
Load more...